Le logiciel libre dans l’infographie, la vidéo et l’animation

Echo des Gnous sur Radio Campus Lille, émission du 10 février 2019 avec Duduf

Le 10 février dernier, j’étais l’invité de L’Écho des Gnous sur Radio Campus Lille, où nous avons parlé de l’usage des logiciels libres, en particulier dans l’infographie, la vidéo et l’animation.

J’y explique l’usage, et le développement, du libre chez Rainbox, ma coopérative de production de films.

Nous abordons aussi la problématique du financement du logiciel libre, de sa promotion et de son usage professionnel et dans les écoles.

Nous parlons entre autres de Blender (3D) et de Krita (dessin), mais aussi du gratuit Lightworks (et du manque d’une solution de montage vidéo libre), et du manque de concurrent libre à Adobe After Effects.


I could not do and share what I do for free without your support. Help me on Patreon! Thanks.

6 réflexions sur “Le logiciel libre dans l’infographie, la vidéo et l’animation

  • 5 août 2019 à 20 h 28 min
    Permalien

    Hola

    Lightwork est-il vraiment un logiciel libre dans la mesure où il possède des versions payantes ? Et le cas d’Hitfilm, qui lui aussi possède une version gratuite et non limitée dans le temps et fort bien fournie et une version payante et qui permet en plus du montage de faire du compositing à la After Effect ?

    P.S. Je n’ai pas pris le temps d’écouter la conf, j’en suis désolé 🙂

    Répondre
    • 5 août 2019 à 22 h 45 min
      Permalien

      Hélas non, Lightworks n’est pas libre mais seulement gratuit. Le problème c’est qu’en montage, il n’y a pas de solution vraiment à usage « professionnel » libre pour le montage.

      Je ne connais pas la licence sous laquelle est diatribué hitfilm, mais de mon expérience, il n’est pas au niveau d’After Effects pour le compositing/animation, ni de Avid, Lightworks ou même Premiere pour le montage.

      Répondre
  • 20 décembre 2019 à 15 h 02 min
    Permalien

    Bonjour Duduf,
    merci pour cette émission intéressante, ou on s’aperçoit qu’il n’est pas toujours facile d’utiliser les logiciels libres dans certains secteurs professionnels.
    Pour les amateurs c’est plus facile de trouver son bonheur !
    Juste pour info car cela n’a pas était dit dans l’émission, je me permets donc d’écrire que blender fait du montage vidéo grâce au video editing (file>new>video editing)
    plus un addon pour le montage video « the VSE and Power Sequencer » : https://www.youtube.com/watch?v=Zcj4onvP06w&list=PLhqJJNjsQ7KFjp88Cu57Zb9_wFt7nlkEI
    Bon courage
    A+
    Imppao

    Répondre
    • 30 décembre 2019 à 9 h 17 min
      Permalien

      Salut et merci pour la remarque.

      C’eat vrai qu’on aurait pu en parler, mais malheureusement, le séquenceur de Blender est très loin de pouvoir remplacer un « vrai » logiciel de montage, surtout en terme de performances, mais aussi de fonctionnalités.
      J’avais vu une conférence d’un développeur de cette partie de Blender qui expliquait que ce n’était pas vraiment le but de toute façon,même si les développements à venir pourront en faire un petit outil assez pratique.
      Il faudrait que je retrouve le lien de la vidéo…

      Répondre
  • 6 janvier 2020 à 10 h 39 min
    Permalien

    Salut Duduf et merci d’avoir pris le temps de me répondre.
    La conférence est faite par le développeur de l’addon pour le montage video dans blender (the VSE and Power Sequencer)
    ce qui est positif dans cette conférence c’est qu’il y a maintenant un développeur qui s’occupe de la « feuille de route » du sequencer, un certain Richard Antalik.
    Bref ! la route est longue mais la voie est libre 🙂
    A+
    Imppao

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.