Un flou stylisé pour l’animation

Au moment du compositing pour les films d’animation 2D, le choix du flou utilisé pour simuler la profondeur de champ (ou le choix de ne pas en mettre) est extrêmement important pour l’aspect général du film, et surtout sa cohérence en terme de style.

Voici un exemple de travail sur le flou et quelques conseils (sur After Effects). L’image utilisée est tirée de Purpleboy, de Alexandre Siqueira, un court-métrage co-produit par ma coopérative Rainbox, sur lequel nous avons notamment travaillé le compositing.

Lire la suite